SHOP

Once upon a time…

La genEse

Lors d’une soirée rythmée par Bob Marley & the Wailers, et sur les conseils de son ami Jimi Hendrix qui lui était apparu dans un épais nuage, Gad décida de créer une collection inspirée par les icônes de la Musique.

Andy Warhol étant aussi de la partie (il a vu de la fumée, il est entré…), il insista pour que le Pop-Art ait une place de choix dans ce projet complètement fou…

Vinyl Factory était née, et rien ne serait plus jamais comme avant dans le monde de la Lunette… Finis les uniformes et la routine, place à la folie et à l’audace, en avant la Musique !

L’univers de la marque

Après avoir purgé plusieurs semaines de prison pour bris de vitrines d’opticiens, ils ne supportaient pas la vision de ces publicités insipides et austères, les créateurs de Vinyl Factory entreprirent de se soigner en créant des visuels accrocheurs et originaux, avec des modèles souriants et des supports novateurs.

Conscients qu’il y avait également beaucoup de travail au niveau de l’animation musicale dans les magasins, ils décidèrent de livrer aussi de vrais Vinyles à leurs clients, avec du bon son dessus, loin de la soupe maintes fois régurgitée par les radios grand public…

Enfin, en bons psychopathes de la musique, ils décidèrent de semer des petits indices un peu partout dans l’univers de Vinyl Factory, histoire d’attiser la curiosité des plus mélomaniaques…

La collection

Le process de création chez Vinyl Factory demande la plus grande précision. Nos designers se regroupent dans une pièce sans fenêtres et suivent un régime draconien préconisé par d’illustres icônes s’invitant dans leurs cerveaux torturés : Jim Morrison, Bob Marley etc…
En découlent des formes vintage aux en couleurs acidulées comme les petits éléphants volants traversant la pièce, et des détails imprégnés de substance musicale.

Le manchon en forme de manche de guitare inspiré par la Fender que Jimi a prêté à Gad un soir de brume, les rivets en métal sertis comme sur le ceinturon que Sid Vicious a oublié sur la table basse, les petits inserts en forme de disque d’or semblable à ceux qu’Elvis nous a montré dans sa Limousine volante…

Et comme les lendemains de sessions créatives sont éprouvants, les verres des montures solaires sont polarisés & antireflets qui préservent les globes oculaires sensibles…